top of page
Rechercher

Dispositifs vidéo pour rechercher et observer les chauves-souris

Lors des expertises avant abattage ou dans le cadre de suivis & inventaires, il est le plus souvent utilisé un endoscope pour "fouiller" dans les différents interstices des arbres. Ces cavités peuvent se former au cours de leur vie ou grâce à des espèces douées de talents d'architectes (pics, coléoptères...).

Cet outil est également très souvent utilisé lors d'expertises avant travaux d'ouvrages d'arts pour rechercher des animaux dans les disjointements de maçonnerie.

L'endoscope a l'avantage de pouvoir se glisser dans presque n'importe quelle cavité mais son angle de vue restreint et souvent son faible éclairage rendent parfois difficile l'identification et oblige le plus souvent à approcher la caméra très près de l'animal.


Face à ce constat, l'idée de fabriquer un appareil vidéo plus adéquate à ce genre d'observation s'est posé et c'est ainsi qu'après un peu plus de trois ans de "bidouillage", que la caméra à cavités a pu sortir de l'atelier avec son accessoire complémentaire, la caméra de corniches. Ils sont tous les deux équipés d'une caméra grand angle (au choix : couleur ou infrarouge avec ou sans leds intégrées) permettant de mieux voir dans son ensemble l'intérieur dans différents interstices ou cavités.


Le premier dispositif est particulièrement adapté pour observer à l'intérieur des cavités comme les loges de pics. Il se compose d'un tube équipé d'une caméra et d'un réflecteur permettant d'obtenir un éclairage additionnel en insérant une torche dans le tube.

Le second, quant à lui, permet de rechercher les chauves-souris dans les corniches creuses présentes sur toute la longueur de certains ponts. Il facilite l’inspection de ces interstices notamment quand les niveaux d'eau sous l'ouvrage sont trop importants car l'inspection se fait depuis le tablier. Il se compose d'une platine réglable fixée au bout d'une perche (non fournie) qui permet de déporter la caméra et d'un éclairage additionnel.

Ces deux dispositifs ont principalement été élaborés pour rechercher les chauves-souris mais ils peuvent être utilisés pour rechercher ou suivre d'autres taxons, comme les oiseaux. L'utilisation de ces deux appareils est très simple et ils sont à relier (via une rallonge de 6 m) à un boitier de contrôle composé principalement d'une batterie interne, d'un écran pliable et d'un enregistreur vidéo.


Vous trouverez ci-dessous des vidéos de quelques colonies de chauves-souris filmées avec ces dispositifs. Le document synthétique de présentation de cet appareil est téléchargeable en bas de page.

Colonie arboricole de Noctule commune et de Murin de Daubenton.

Vidéo réalisée avec le dispositif "caméra à cavités".


Utilisation de la caméra à cavités pour suivre une colonie de reproduction de Noctule commune - une femelle équipée d'un émetteur VHF est visible sur la vidéo.


Colonie de Murin de Daubenton dans la corniche d'un pont. Les lignes de couleurs sur l'image ne sont plus présentes sur les nouvelles versions de caméras utilisées.

Vidéo réalisée par Lauriane Olivier avec le dispositif "caméra de corniches".



Depuis 2021, plusieurs dispositifs de ce type ont été fournis à plusieurs associations de protection de l'environnement et à des bureaux d'études principalement pour rechercher des chauves-souris dans les arbres et les ponts.


Si l'un de ces appareils vous intéresse, merci de l'indiquer en remplissant le formulaire sur la page Contact. Ces deux outils seront amenés à évoluer au fil des années suite aux retours des utilisateurs.


Descriptif et utilisation caméra à cavités_V4_juin2022_portrait
.pdf
Download PDF • 1.34MB

38 vues0 commentaire
bottom of page