Rechercher

Le Plan Climat : Sensibiliser et informer sur la prise en compte des chauves-souris

Dernière mise à jour : 17 nov. 2021

Dans le cadre du Plan Climat, des opérations d'isolation des bâtiments sont de plus en plus réalisées pour améliorer le quotidien des habitants et réduire les perditions de chaleur des logements. Le principe est tout à fait bénéfique mais il est prévu l’application de techniques d’isolation qui affectent gravement le cycle de vie des chauves-souris, alors que les politiques publiques d’économies d’énergies doivent concorder avec les stratégies de protection des espèces.


En effet, avec les techniques d’isolation actuelles, les chauves-souris sont, dans le pire des cas, emmurées vivantes, ou sinon perdent définitivement leurs gîtes qui leurs permettaient d'élever leurs petits l'été ou d'hiberner.


La rénovation thermique des bâtiments, considérée comme prioritaire pour limiter les émissions de CO2, doit ainsi s’accompagner d’une prise en compte effective de la biodiversité dans les bâtiments.


Le Muséum d’histoire naturelle de Bourges travaille depuis plus de cinq ans sur cette thématique et accompagne avant, pendant et après, les programmes d’isolations thermiques et a mis en place des techniques pour assurer une bonne prise en compte de ces animaux.


Installation d'un gîte qui sera intégré dans l'isolation extérieure d'un bâtiment (clichés : Muséum de Bourges)

L’action n°5 du Plan National d’Actions Chiroptères (PNA) vise la préservation des gîtes à chauves-souris dans les bâtiments. La Fédération des Conservatoires d'Espaces Naturels, animatrice de ce PNA et son partenaire Chauve Qui Peut (association de protection des chauves-souris dans le Cher) ont créé, à la demande du Ministère de la Transition Ecologique, une exposition présentant cette problématique et les solutions élaborées par le Muséum de Bourges ces dernières années.

Et afin de rendre cette exposition plus pédagogique ils ont souhaité intégrer un gîte de démonstration pour mieux illustrer leurs propos.


C'est une chance d'avoir été sollicité par eux pour réaliser ce gîte de démonstration sur mesure et d'initier en parallèle un travail collaboratif avec Marie Corail !


Un gîte en contreplaqué ouvrable a été conçu et fabriqué pour permettre de découvrir à l'intérieur des figurines de chauves-souris réalisées à taille réelle (en pâte polymère peinte) par Marie Corail. La plus grande figurine est une Noctule commune et la petite une pipistrelle. Vous trouverez des photos de notre réalisation commune ci-dessous.


Cette exposition a pour vocation d'être itinérante et de s'installer dans différents salons, forums, et expositions à travers le pays pour sensibiliser et apporter des solutions pour allier l'amélioration de notre climat et la préservation des chauves-souris mais également de l'avifaune comme le Martinet noir ! Une chouette initiative dont nous sommes fiers d'avoir un peu participé !



L'exposition "Rénovation thermique et biodiversité" installée à Angers en septembre
(clichés : LPO Anjou)

Pour aller plus loin sur le sujet :

- PLANÈTE CHAUVE-SOURIS : LE PLAN CLIMAT NE DOIT PAS OUBLIER LES CHAUVES-SOURIS. L’IUT DE BOURGES SERT D’EXEMPLE

- À Bourges, des gites nichoirs pour la sauvegarde des chauves-souris

- Rénovation thermique et biodiversité - Isolation des bâtiments et protection de la biodiversité (document pdf)

- Descriptif de l'action n°5 du Plan National d’Actions Chiroptères (PNA) - Protéger les gîtes dans les bâtiments

- Bibliographie du PNA - Bâtiments et chauves-souris

- Ministère de la transition écologique - Bâtime

nt et Biodiversité


91 vues0 commentaire